Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

Permanences le lundi et mercredi après midi sans rendez vous.Toutes les permanences CLCV


La CLCV lance une campagne pour mobiliser le public en faveur de l'encadrement des loyers tel que prévu dans la loi ALUR. Toutes informations sur notre site www.monloyertropcher.fr.
Participez.

Recherche

Positions de la CLCV ....

8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 20:59
Nous sommes toujours un peu dans le flou, pour ce qui est de déterminer le type d'un logement à louer, à vendre... bref, à décrire. Vendeur, acheteur, candidat locataire... en connaissant mieux les bases de ce vocabulaire, on peut arriver, dès le premier contact, à mieux déterminer si c'est le logement qu'on souhaite, ou pas.

Ces quelques éléments devraient vous être utiles.

En général
T = Type
F = Fonction ou Forme
... mais les deux initiales désignent les mêmes choses.

    Studio : un coin cuisine dans la pièce à vivre/chambre (une seule pièce), WC dans ou hors une salle d'eau
    F1 ou T1 : une cuisine de moins de 12 m², 1 pièce (chambre, salon, séjour, bureau...), WC/salle d'eau.
    F1bis ou T1bis : une cuisine de plus de 12m² permettant d'y installer un mini-séjour, 1 pièce, WC/salle d'eau
    F2 ou T2 : cuisine de moins de 12 m², 2 pièces, WC/salle d'eau
    F3 ou T3 :
cuisine de moins de 12 m², 3 pièces, WC/salle d'eau.
    F4 ou T4 :
cuisine de moins de 12 m², 4 pièces, WC/salle d'eau
    F5 ou T5 :
cuisine de moins de 12 m², 5 pièces, WC/salle d'eau.

Une salle de bains comprend une bagnoire, alors qu'une salle d'eau ou "salle de douche" ne comprend qu'un bac à douche.

En particulier
Nous précisons "une cuisine de moins de 12 m²", à cause d'une petite particularité de détail mentionnée par l'INSEE.

Généralement, la cuisine n'est pas considérée comme une pièce à vivre, et ne participe pas à déterminer le type du logement. Parfois, pourtant, les vendeurs ou loueurs comptent cette cuisine dans les pièces à vivre, pour "gonfler" artificiellement le type du logement q'uils proposent, et donc son attrait ou son prix.

Dans ses recensements, l'INSEE (à cette page) considère que
"Les pièces d'habitation comprennent : les chambres à coucher, salles à manger, salles de séjour, salons, studios, etc., quelle que soit leur surface, ainsi que les chambres de service (ou autres pièces annexes) non cédées à des tiers.
Elles ne comprennent pas : les entrées, couloirs, salles de bains, penderies, alcôves, W.-C., buanderies, offices, etc., ni les pièces réservées à un usage uniquement professionnel.

La cuisine est comptée comme pièce d'habitation lorsqu'elle a plus de 12 m², c'est-à-dire en se fondant sur une caractéristique physique objective. Il résulte de cette convention que les nombres de pièces d'habitation comprennent la cuisine pour les seuls logements pourvus d'une cuisine de plus de 12 m²."


L'INSEE propose aussi une convention pour trancher la question de la "pièce double" :
"Dans certains logements, il n'y a pas de séparation (ou il y a une séparation amovible) entre deux "pièces". Dans un tel cas, on a compté deux pièces s'il existait des amorces de cloison, une pièce seulement s'il n'y en avait pas."
De la même façon, quand on annonce un T1/2, cela veut dire que le T1 actuel peut facilement devenir T2 en (re)montant une cloison, qui a généralement été abattue après construction du logement.

Les autres indications liées au logement
Cette typologie compte le nombre de pièces des logements mais n'indique pas leur taille. Un T2 peut faire 70 m² et un F3, 60m²...

Quand rien n'est indiqué, généralement, les logements sont vides, sinon le bailleur  précise "meublé".
Un logement équipé, c'est autre chose : ce mot recouvre quelques équipements de la cuisine, ou des rangements.

Partager cet article

Repost 0
Publié par CLCV34 - dans Logement
commenter cet article

commentaires