Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

Permanences le lundi et mercredi après midi sans rendez vous.Toutes les permanences CLCV


La CLCV lance une campagne pour mobiliser le public en faveur de l'encadrement des loyers tel que prévu dans la loi ALUR. Toutes informations sur notre site www.monloyertropcher.fr.
Participez.

Recherche

Positions de la CLCV ....

1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 22:52

Un décret du 30 janvier 2012 vient améliorer l'étiquetage des aliments provenant de filières sans OGM. Désormais trois catégories d'ingrédients pourront faire figurer sur l'emballage une mention « sans OGM ». Il s'agit des ingrédients d'origine végétale, des ingrédients d'origine animale (viande, poisson, lait et oeufs) et des produits de l'apiculture.

En ce qui concerne les ingrédients d'origine animale, le décret prévoit deux mentions : « nourri sans OGM (0,1 %) » et « nourri sans OGM (0,9 %) » selon le taux maximum de présence fortuite d'OGM dans l'alimentation animale.
C'est là un point très intéressant pour le consommateur dans la mesure où il lui permettra d'identifier les produits qui n'ont pas introduit du soja génétiquement modifié dans l'alimentation des animaux. Aujourd'hui, 80 % du soja utilisé dans les élevages français est du soja transgénique.

Les produits de l'apiculture, quant à eux, ne pourront comporter cette mention que s'ils sont issus de ruches éloignées de cultures génétiquement modifiées. La distance minimale est fixée à 3 km.

Ajoutons une petite chose : le décret permet de mettre en valeur un ingrédient dès lors qu'il représente plus de 95 % de la denrée alimentaire, en mentionnant en face avant de l'emballage, qu'il est « sans OGM ».

Le décret précise que ces dispositions entreront en vigueur le 1er juillet 2012.

Voir le communiqué de la CLCV ici.
Et le texte du décret ici

Partager cet article

Repost 0
Publié par Denis - dans Consommation
commenter cet article

commentaires